Actualités
Formations en PNL au Maroc         Pour une vie plus épanouie, Oser le Coaching de vie ou le Coaching d affaire        

Choix de vie

Il y a fort longtemps, dans un pays lointain, à une époque où, les immenses et magnifiques bateaux à voiles étaient le seul moyen de transport, pour aller d’un continent à l’autre, sur les quais d’un port de mer dans les vieux pays, un homme, un très bel homme de la haute noblesse, mais pauvre, est sur le point d’embarquer. Il a le coeur léger, car il réalise enfin un rêve qu’il caresse depuis longtemps. Il part devant sa femme et sa fille pour aller prendre possession d’une terre ancestrale, que lui a léguée un vieil oncle. Sa famille pourra s’établir et enfin vivre dans un endroit bien à eux.

Il y a une partie de lui qui est triste, car sa femme et sa fille ne pourront venir le rejoindre avant quelques mois le temps de régler les derniers détails.

Les grandes voiles se déploient enfin. C’est une journée splendide, le son des voiles caressées par le vent est agréable à entendre. Se permettant de rêver, il se voit avec sa famille sur cette terre vers laquelle il vogue, et voguera encore pour quelques semaines.

Il est plutôt solitaire. Regardant la mer au loin d’un regard songeur. Ce soir-là, c’est le souper du capitaine auquel il participe pour une rare fois. À son arrivée, il est accueilli avec un sourire et dirigé vers une table où déjà les convives s’amusent. Il se présente et son regard s’attarde, OH! Quelques secondes!! Le temps semble s’arrêter! Quels Yeux! De magnifiques yeux mauves fixent les siens. Il lui prend la main et se demande qui peut bien être cette jolie femme. Il ne réalise pas encore que son coeur bat à toute vitesse et que dès à présent, sa vie, ou en tout cas celle qu’il prétend voguer vers, va basculer.

La soirée se déroule dans la bonne humeur générale. Ce nouveau couple qui n’en est pas un, s’amuse et danse jusqu’à l’aube.

Ce n’est que le lendemain au réveil, lorsque sa «première pensée» est pour cette belle dame, qu’il sent et qu’il prend conscience, que son coeur bat à tout rompre, il a déjà hâte de la revoir!

Au même moment une image de sa femme et sa fille lui envoyant des baisers de la main lorsque le voilier quitte le port lui fige le sang! Son coeur se serre, mon Dieu! Sa famille, son bien le plus précieux! Il les avait oubliés.., le temps d’une soirée, mais tout de même, il était grandement troublé.

Il décide donc de rester à l’écart, il est de beaucoup préférable d’être seul avec lui-même il en va de sa paix de l’esprit.

Il tourne comme lion en cage, car ses pensées reviennent constamment aux yeux couleur de pierre précieuse.

Déjà le «tourbillon» de ses pensées est commencé, entre sa famille et l’avenir qu’elle représente et vers lequel il vogue allégrement, et, le regard et le plaisir qu’il a partagé la veille, il ne se comprend plus.

Après avoir tenté en vain de calmer son esprit, il décide de revoir la belle dame, peut-être n’est ce qu’une illusion, en montant sur le pont il constate que les voiles sont descendues, il n’y a pas un brin de vent, le voilier est en arrêt complet, et le brouhaha sur le pont est indescriptible, c’est ce qui peut arriver de pire, sans vent sur ce bateau, c’est le danger, la chaleur et les maladies.

Elle s’approche et lui explique que ça fait déjà plusieurs heures que le vent est tombé et que le capitaine est inquiet. Car cet endroit est un passage où le vent est à son meilleur, c’est un phénomène anormal. Sans comprendre pourquoi, il sent au plus profond de lui-même un sentiment de soulagement! C’est comme si le temps s’était arrêté et qu’il lui appartenait, «un intermède».

Ils en profitent tous les deux pour s’éloigner et parler, pour se sentir l’un l’autre, se connaître.

Et le tourbillon de ses pensées reprend le dessus, il sait sans en comprendre le sens que le vent s’est arrêté pour lui, et cette situation dramatique pour tous, lui pèse sur les épaules, parce qu’il devine que le vent se lèvera seulement lorsqu’il saura quel chemin poursuivre, ayant maintenant un choix très difficile à faire, ne sachant lequel choisir.

Les jours passent et la situation sur le voilier s’aggrave, l’eau potable et la nourriture diminuent rapidement, les passagers et surtout le capitaine sont très inquiets.

Notre ami est instable, il est très amoureux, lorsqu’il choisit de rester auprès de sa belle, son coeur se serre pour celle qui est là-bas. Une nuit où il est très agité, un très vieil homme aux longs cheveux blancs lui apparut, et lui confirma que le vent serait de retour lorsqu’il aurait fait son choix et que dans son coeur il saurait que c’est le bon.«Mais dit-il je ne veux pas avoir cette responsabilité, je n’y suis pour rien, c’est hors de mon contrôle» Oh! Non! Lui répondit le sage, ce que tu as en toi est beaucoup plus puissant que ce que tu as à ta conscience, et ce pouvoir est limité par ton raisonnement, laisse monter les sensations que ton corps vit, accueille-les, telles quelles sont, elles te seront beaucoup plus utiles pour prendre ta décision que tout ce que tu peux réfléchir avec ta tête, car le corps ne connaît que le vrai, que TA vérité, il sait. Fais-lui confiance et tu sauras, toi aussi.

Au petit matin le bruit du vent dans les voiles le réveilla, pour la première fois depuis longtemps, il sentait une paix en lui, il sut alors que ce rêve était un message de son être intérieur, et aussi, il savait maintenant quel chemin prendre. Et entendant le vent qui claquait dans les voiles il comprit que c’était pour lui le meilleur choix.

Il serait dorénavant un autre homme, blessé bien sûr, il lui faudrait prendre le temps de guérir, mais aussi un homme plus sensible, et plus ouvert, car le bonheur est fragile et précieux, il en prendrait soin comme d’un joyau d’une grande valeur!